5 logements, îlot 4.4 ZAC Terre-sud


Bègles , France, Rue Louis Denis Mallet,, 33130

Légende


Date de réalisation: 2019

Photographe : Philippe Caumes

Entreprise de pose : Dupuy Frère

Architecte : Taillandier Architectes Associés

Maître d'ouvrage : Adim Nouvelle Aquitaine

Références produits : Rully

Teinte : Noir mat et brillant, blanc mat

Description


Un bâtiment en zig-zags… Lubie d’architecte. Pas vraiment. L’îlot 4.4, qui compte soixante-quinze appartements neufs, doit sa forme bien particulière à la volonté de ses concepteurs de conserver les arbres magnifiques qui habitent la parcelle depuis des décennies. Cette ambition de construire sans détruire, de se fondre dans le paysage plutôt que de s’imposer à lui est perceptible dans tous les aspects du projet. Ce bâtiment de logements sociaux complète l’éco-quartier pensé par la mairie de Bègles, commune du Sud de Bordeaux.. Bordé par la Garonne, entouré par la nature, il se devait de tirer le meilleur de son environnement exceptionnel. Sa forme fragmentée permet justement de conserver les vues et d’insérer circulations verticales et grandes loggias. La terre cuite, choisie comme une évidence pour sa matérialité brute et naturelle, a permis aux architectes d’aller encore plus loin dans le mimétisme avec le paysage. Pierre-Louis Taillandier, Taillandier Architectes Associés “Chaque fois que l’on peut garder des éléments existants, cela ancre le projet dans le site beaucoup plus facilement et rapidement. Ici, ce sont des racines au sens propre du terme puisque nous conservons les arbres. Les habitants ont vue sur cette végétation, et je suis persuadé que cela change complètement la perception qu’ils ont du bâtiment qu’ils occupent : c’est comme s’il était là depuis toujours, le vécu du lieu a été respecté. Nous avons soutenu ce projet par l’utilisation de la terre cuite, et notamment de la tuile Rully, qui est une tuile plate dont le format et les traitements possibles nous ont permis l’effet de pixellisation que l’on voulait atteindre. Nous travaillons avec la terre cuite depuis toujours. Nous aimons les continuités de surface et cette matière s'y prête bien. Nous travaillons toujours la matière sous sa forme la plus essentielle. Ici, la terre cuite se marie au métal, qui habille encadrement et escaliers. Pour nous, Terreal est un partenaire de longue date, toujours dans l'innovation et l’accompagnement quand on doit mettre des produits au point. Nous étions confiants quant au résultat.” Le noir et blanc étant imposé, ils ont en effet pris le parti de reproduire en façade l’effet de pixellisation que l’on peut observer en regardant le ciel à travers les feuilles à la cime des arbres. Fascinant pour le regard, ce jeu d’ombre et de lumière est soutenu par les tuiles Rully, calepinées en mat et brillant noir sur les façades saillantes, en blanc sur les façades rentrantes. Comme le promeneur en sous-bois, le visiteur est saisi par l’aspect changeant de la matière selon l’heure du jour, le temps qu’il fait et même la saison. La matière vit, le bâtiment réagit. Les escaliers extérieurs offrent des paliers avec vue, pour que la vie et le lien viennent aussi réunir les habitants du lieu. Que chacun sente l’envie d’éviter l’ascenseur pour profiter de la douce lumière du soir sur les frondaisons et admirer la vibrante course des nuages sur le calepinage de terre cuite… Environnement, matérialité, humain… Pour les architectes jusqu’au-boutistes de l’agence Taillandier, c’est à ce prix que l’on obtient une symbiose unique entre la flore et le bâti.