NAONYS ( Ensemble de bureaux


Saint-Herblain, France, 12 rue billiere de la chauvinière , 44800

Légende


Date de réalisation: 2019

Photographe : François Dantart

Entreprise de pose : Mr Enduits – Pugnac

Architecte : Topos architecture

Maître d'ouvrage : P2I

Références produits : Plaquette moulée-main

Teinte : 533.Morvan

Description


Faire bloc et faire sens Poser la première pierre. Rarement cette expression aura pris tout son sens autant que dans ce projet de bureaux imaginé par l’agence Topos architecture à Saint-Herblain. Au moment où les architectes imaginent le bâtiment, le quartier du Zénith, en périphérie de Nantes, est en totale restructuration. Et ces 12 000 m2 ne doivent pas s’inscrire dans leur environnement mais au contraire l'identifier, le créer, l’enraciner. Un défi passionnant pour lequel l’agence porte rapidement son choix vers la terre cuite, dans sa version ultra contemporaine grâce aux plaquettes Vandersanden. Car la brique est un matériau transverse, intimement lié aux codes de l’habitat qu’à celui des bâtiments tertiaires. L’agence Topos s’inspire notamment de l’architecture des docks, leur design intemporel et leur pérennité. Ainsi naissent trois blocs de bureaux puissants, compacts, énergiques. Jean-François Mauras, architecte associé Topos architecture   “La question du matériau a tout de suite été prépondérante. Nous voulions une couleur assez foncée qui rappelle les docks, une image forte de l’imaginaire collectif et une architecture à la pérennité éprouvée. C’est cette pérennité cent ou cent cinquante ans après qui nous a guidés vers le choix de la terre cuite, car elle se bonifie en vieillissant. Nous sommes des habitués de la terre cuite, car elle transmet la valeur travail aux bâtiments qu’elle habille : par sa matière même, ses aspérités, ses imperfections. La brique raconte une histoire, celle de sa pose, de sa cuisson, son moulage... Une fois posée, les visiteurs ressentent la main de l’homme, son labeur, dans l'édification du bâtiment qu’ils ont sous les yeux. Nous voulions ainsi laisser comme une empreinte de l’histoire de la construction. La terre cuite apporte une âme à ce bâtiment neuf d’autant plus importantes qu’il s’agissait de fonder un quartier en devenir. Je crois aussi que travailler avec des matériaux durables est une forme d’honnêteté. J’ai besoin que mon métier ait du sens et ne pas construire du jetable est une absolue nécessitée.”