Parkview


Villeurbanne, France, 2 Boulevard du 11 Novembre 1918, 69100

Légende


Date de réalisation: 2020

Photographe : Jonathan Letoubon / Maxime Delvaux

Entreprise de pose : Somiroc - Raphat

Architecte : AFAA Architecture

Maître d'ouvrage : DCB International

Références produits : Piterak slim standard et rainuré custom 1 / 2 / 3 / 4 et 5 rainures

Teinte : Blanc émaillé

Description


Perméabilité. Porosité. Ouverture. Le projet Park view respire et dialogue avec l’emblématique parc lyonnais de la Tête d’Or qui semble y prolonger sa nature accueillante. Une belle prouesse architecturale pour ce bâtiment de 24 000 m² de bureaux  agencés sur huit niveaux et 30 mètres de haut. Pas question de construire une barre avec une façade lisse de 80 mètre de long  : l’agence AFAA Architecture a au contraire habilement  découpé le bâtiment pour l’aérer. Tel un  peigne, il se compose de six tranches verticales décalées les unes par rapport aux autres, avec entre chaque dent, des patios qui donnent l’impression que la parc pénètre l’édifice. En façade, de grandes fenêtres verticales sur un ou deux niveaux dessinent une dentelle délicate. Les pleins habillés de terre cuite renforcent encore le dynamisme de la façade à travers un savant métissage de trois formats  de bardeaux Piterak Slim dont les finitions ont été personnalisées : sept modèles différents cohabitent ainsi, certains lisses, d’autres striés avec des espaces plus ou moins serrés pour un effet de moirage amplifié. Afin d’accentuer l’effet longiligne du bâtiment et gagner encore en légèreté, les architectes ont choisi de faire disparaître les joints horizontaux au profit des joints verticaux, de sorte qu’ils se confondent avec les stries. L’émaillage gris clair, subtilement satiné, offre en prime un spectacle changeant selon que la façade est baignée de soleil ou au contraire absorbée par le gris du ciel. Une vibration éthérée au service d’une partition sans fausse note.  Marc Favaro, AFAA Architecture   “La terre cuite, c’est avant tout une perception : une  qualité, une noblesse que l’on ne pourrait obtenir avec un simple enduit. Bien interprétée, elle garantit une identité forte et une vraie présence au bâti qu’elle habille. On retrouve en elle la main de l’homme, une dimension artisanale qui accentue sa chaleur, son naturel et sa matérialité.  L’éventail des possibilités est avec elle quasi infini. Tout dépend de l’humeur, de l’endroit, du projet… Un même produit peut raconter mille et une histoires en fonction de sa mise en oeuvre. Ce qui est très intéressant aussi pour nous architectes, c’est la capacité de la terre cuite à jouer avec les échelles : des détails non perceptibles au loin apparaissent à l’approche du bâtiment, provoquant ainsi un effet de surprise. C’est un matériau d’une grande richesse qui mérite savoir-faire et réflexion. Ici, nous avons choisi de lui donner du relief avec la création de rainures plus ou moins espacées. "